L’équilibre offre-demande de l’électricité en France, sera-t-il assuré cet hiver ?

Par Julie Rédactrice animatrice du blog

La situation prévisionnelle de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité en France*, présente un risque de rupture d’approvisionnement modéré pour l’ensemble de l’hiver 2012-2013. A conditions météorologiques normales, le recours à des importations ne devrait pas s’avérer nécessaire pour équilibrer la consommation d’électricité. Ce diagnostic résulte d’une stabilité attendue de la consommation et d’une bonne disponibilité du parc de production français, en particulier en novembre et décembre (hausse de 4 500 à 10 000 MW)… Mais comment le dispatching national de RTE peut il prévoir tout ça ? 

Chaque année, RTE réalise une étude prospective de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver à venir afin d’anticiper la situation électrique française

Objectif : identifier à l’avance les périodes potentiellement tendues. C’est-à-dire quand l’offre ne serait pas suffisante pour satisfaire la demande d’électricité. C’est d’autant plus important qu’en hiver, le volume d‘électricité consommé est plus important qu’en été.  

En conclusion de son analyse, le dispatching national de RTE explore tous les leviers à activer pour éviter toute rupture d’approvisionnement en France, notamment à la pointe.  

1. Découvrez tout d’abord l’étude de référence. Celle-ci est déterminée à partir :

  • de l’évaluation des capacités de production françaises disponibles
    Les producteurs français transmettent à RTE les informations concernant chacun de leur site (niveau de disponibilité, mise en service de nouveaux groupes de production, arrêt de certains pour maintenance…)
  • de l’estimation des besoins en électricité des français
    Les prévisionnistes du dispatching national de RTE estiment la consommation d’électricité des français à conditions normales de température, en fonction des historiques de consommation, de l’évolution des besoins en électricité et des capacités d’effacement. Pour chaque semaine, deux prévisions sont réalisées : l’une pour la pointe du soir et l’autre pour les hauts niveaux de consommation du palier du matin.

Pour que soit assuré l’équilibre production-consommation sur le réseau électrique, toute la saison à venir, le dispatching national veille à ce que la production moyenne disponible soit suffisante pour couvrir la consommation et une certaine marge. Cette marge correspond à la production nécessaire pour couvrir les aléas qui pourraient survenir d’ici à la fin de saison. Elle est évaluée en simulant un grand nombre d’aléas pouvant survenir sur la consommation et la production.
 

2. Découvrez aussi le scénario de vague de froid. Celui-ci est caractérisé par des températures allant de -6°C à -8°C sous les normales saisonnières.

> Ainsi, pour l’hiver 2012/2013, un épisode durable de vague de froid induirait une augmentation importante de la consommation. L’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité en France pourrait amener les fournisseurs à s’approvisionner sur les marchés européens, en complément de la mise en œuvre d’effacements de consommation sur leurs portefeuilles de clients.
Les niveaux d’importation nécessaires pourraient atteindre  5 400 MW et  resteraient néanmoins compatibles avec les capacités du réseau électrique mises à disposition des importations (capacités maximales comprises entre 7 000 et  10 000 MW selon les conditions rencontrées), sous réserve de la disponibilité de la production en Europe. 

3. Mieux comprendre les conclusions de l’analyse prévisionnelle
L’étude prévisionnelle saisonnière permet d’analyser si l’évaluation de la production française disponible sera  suffisante pour couvrir l’estimation de la demande en électricité du pays, tout en garantissant les règles de sûreté du système électrique.

  • Si l’évaluation de la capacité de production française disponible est supérieure à l’estimation des besoins, cela signifie que l’offre est suffisante pour couvrir la demande et pourrait permettre aux producteurs français d’exporter de l’électricité. L’étude indique le solde des échanges exportateur, compatible avec les règles de sûreté du système électrique.
  • Si l’évaluation de la capacité de production française disponible est  inférieure à  la demande estimée du pays : l’étude indique le volume de production étrangère  qu’il pourrait être nécessaire d’importer pour couvrir l’estimation de la demande et garantir les règles de sûreté du système électrique, en complément des capacités d’effacements disponibles que devraient activer les fournisseurs.

Le saviez-vous ? Le volume effectif des importations et des exportations sera fixé, par la suite, par les acteurs du marché français. Ce sont eux qui achètent et vendent l’électricité au meilleur prix sur les marchés européens de l’électricité. Ainsi, une situation d’import n’est pas nécessairement révélatrice d’un manque de production disponible en France. Elle dépend des achats et ventes réalisés.

*France continentale.

Partager l'information :
 

8 commentaires pour “L’équilibre offre-demande de l’électricité en France, sera-t-il assuré cet hiver ?”

  1. Comment évolue la consommation d’électricité pour les besoins de l’industrie ? Quelle prévision fait RTE pour 2013 par rapport à 2012, à partir de quelles données ? De même, comment évolue la puissance appelée par le secteur industriel ?

    [Répondre]

    Hervé,
    nous vous invitons à consulter la partie 2 du bilan prévisionnel de RTE (édition 2012). Et notamment les scénarios de consommation à moyen terme (partie 2.3 page 43). Dans chaque scénario pour 2017, vous pourrez découvrir les prévisions de consommation d’électricité pour le secteur industriel.
    Voir ici :http://www.rte-france.com/uploads/Mediatheque_docs/vie_systeme/annuelles/bilan_previsionnel/bilan_complet_2012.pdf
    N’hésitez pas à nous poser toutes vos questions complémentaires,
    julie

  2. Merci pour votre réponse. Pourriez-vous SVP la compléter avec les derniers résultats connus, c’est à dire l’évolution de la consommation du secteur industriel à fin octobre 2012 par rapport à fin octobre 2011 ?

    [Répondre]

    Hervé,
    Une analyse de l’évolution de la consommation d’électricité industrielle est faite tous les ans, dans le cadre du bilan électrique de RTE.
    Le bilan électrique sur l’année 2012 sera publié début janvier 2013. Je vous invite à le consulter à cette période pour avoir des réponses.
    Bon we,
    julie

    >ICI tous les bilans électriques de RTE pour les années précédentes

  3. Bonjour,
    Une rumeur circule disant qu’en Décembre 2012 la France n’aura pas d’électricité durant quelques jours (environ 1 semaine).
    Pouvez-vous me dire si cette rumeur est fondée ? Si oui quelles en sont les raisons ?
    Merci de vos réponses
    Cordialement

    [Répondre]

  4. Julie,
    Une question générale sur comment bien lire les bilans de RTE – par exemple en 2011.
    La consommation brute est de 478,2 TWh et le solde export-import de 55,7.
    On s’attendrait à ce que la somme, soit 533,9 TWh soit égale à la production nette, mais celle ci est supérieure de 8 TWh: 541,9 TWh.
    A quoi correspond cette différence?
    Merci

    [Répondre]

    Bonjour Jacques,

    Nous vous invitons à consulter le Bilan définitif détaillé à partir du lien suivante : http://www.rte-france.com/uploads/Mediatheque_docs/vie_systeme/annuelles/Statistiques_energie_electrique/Statistiques_Production_Consommation_Echanges_V4.xls

    Vous trouverez à l’onglet B un schéma expliquant la manière dont sont comptabilisés les différents flux.
    Ainsi, pour le calcul de la consommation brute (479 242 GWh en données définitives), On considère effectivement la production totale (542 950 GWh en données définitives) à laquelle on soustrait le solde des échanges physiques (56 873 GWh), mais aussi le pompage des groupes hydrauliques en ayant la capacité (6 834 GWh). La somme du pompage, de la consommation brute et du solde des échanges physiques est bien égale à la production totale.

    Bonne journée,
    Julie

  5. Julie,
    Merci de vos réponses rapides et toujours pertinentes

    [Répondre]

Laissez un commentaire

Les commentaires sont visibles après validation. Quant au contenu des commentaires (véracité, objectivité ...), il n'engage que leur auteur.

> Respectez la charte des commentaires

Copyright © 2009 - RTE - Contact - Mentions légales